Préparez physiquement vos entretiens !

wonder woman 1
Des chercheurs américains ont montré, à l’occasion de simulations d’entretiens d’embauche, que le langage du corps influence non seulement la façon dont les autres nous perçoivent mais également nos propres états psychologiques. Il serait ainsi possible de renforcer sa confiance en soi en adoptant des postures physiques de pouvoir.

On insiste souvent sur l’importance du langage non-verbal dans la communication avec autrui. Mais quelle influence a-t-il sur la personne elle-même ? Amy Cuddy de l’université de Harvard et Dana Carney de l’université de Berkley ont conduit une étude passionnante sur les bénéfices des postures de pouvoir avant un entretien d’embauche. L’objectif était de mesurer si la modification de son comportement non-verbal avant l’évaluation pouvait augmenter la performance des participants ou à l’inverse la diminuer.

low power poses

Cuddy et Carney avaient remarqué que le plus souvent les candidats qui attendent de passer un entretien se replient sur leur chaise ou bien prennent une attitude voûtée pour consulter leur portable. Mais que se passerait-il si, juste avant l’entretien, les candidats adoptaient les postures physiques inverses d’ouverture et d’extension qui sont les signes d’expression de la puissance notamment dans le monde animal ?

high pp animals

high pp human

La découverte de ces psychologues est que non seulement ces postures représentent la puissance mais qu’elles la produisent ! En adoptant préalablement pendant quelques minutes ces postures les candidats augmentaient leur sentiment de pouvoir personnel, leur confiance et leur tolérance au stress. Ce qui se traduisait physiquement chez eux par une augmentation de la testostérone (hormone de dominance) et une baisse de la cortisol (hormone liée au stress) ! A l’opposé des candidats ayant adopté des postures de fermeture et de contraction chez qui la cortisol augmentait et la testostérone baissait.

Du côté des évaluateurs, la perception s’est révélée bien plus favorable à l’égard de ceux qui avaient adopté des positions de puissance.

Aussi, ne négligez pas le langage non-verbal dans vos interactions avec les autres mais aussi avec vous-même. Il ne s’agit pas d’arriver devant un recruteur en bombant le torse  les bras en V mais rien ne vous empêche de le faire discrètement dans l’ascenseur avant d’arriver !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s