Recherche d’emploi : travaillez votre image !

 

personal-branding-stormtroopers

Lorsque un candidat prépare ses entretiens de recrutement , il est souvent plus préoccupé par ce qu’il va dire que par la manière dont il va se présenter. Et pourtant nous savons depuis longtemps que le non-verbal a un impact considérable dans notre communication.

Au début des années 70, Albert Merhabian, psychologue américain, s’est fait connaître mondialement avec la « règle des 7 % – 38 % – 55 % » d’après laquelle on considère que lorsqu’on rencontre une personne, l’opinion que l’on va se faire d’elle va reposer à 55 % sur le visuel (expressions du visage et langage corporel…), à 38 % sur le vocal (son et intonation de la voix) et à seulement 7 % sur les paroles.

Même si cette fameuse règle a été nuancée par Merhabian lui-même, elle a permis de souligner l’importance du langage non-verbal dans notre communication.

Sans que nous en ayons forcément conscience nous sommes fortement influencés par l’attitude des personnes que nous rencontrons : leurs postures, leur look, leurs expressions, le ton de leur voix ainsi que les émotions qu’elles laissent transparaître (stress, impatience, énervement …).

On sait également que la première impression que l’on donne est décisive et qu’elle se constitue en une fraction de seconde de façon totalement instinctive.

Nous en faisons régulièrement l’expérience : certaines personnes nous inspirent immédiatement confiance, d’autres nous mettent mal à l’aise et quoiqu’elles puissent dire par la suite nous restons généralement sur notre position.

Qu’on le veuille ou non, notre image parle pour nous avant même que nous ayons prononcé le moindre mot.

C’est pourquoi il faut être attentif à ce qu’elle renvoie aux autres, particulièrement dans le cas d’un processus  de recrutement.

Vous pouvez la percevoir comme un filtre entre vous et le monde extérieur qui va soit vous favoriser soit vous défavoriser si vous ne prenez pas conscience de son existence et de son importance.

Votre image doit être à la fois accordée à votre personnalité, valorisante par rapport aux autres et adaptée à la situation ou à l’objectif poursuivi.

Il est clair qu’une image fabriquée artificiellement, en désaccord avec votre personnalité profonde,  ne tiendra pas longtemps. Loin de vous conforter, elle nous mettra mal à l’aise et  fera que vous sonnerez faux face à des recruteurs de plus en plus formés à interpréter le non-verbal. Aussi ne trichez pas.

Apprenez plutôt à développer lors de vos entretiens  la « congruence » entre les 3 V (visuel, vocal, verbal). Cela ne s’improvise pas. Entraînez-vous avec des proches ou consultez un professionnel. Et cela d’autant plus si vous êtes quelqu’un de plutôt timide et réservé.

L’autre enjeu qui pourrait paraître contradictoire est que vous devez adapter cette image à l’objectif que vous poursuivez : susciter l’intérêt et convaincre le recruteur.

Pour cela, il convient de se placer de son point de vue et donc d’analyser à la fois l’image que l’entreprise donne d’elle-même et celle qu’elle donne du candidat recherché.

Les entreprises véhiculent elles aussi une image (le sérieux, le luxe, la décontraction, la créativité…) et elles fonctionnent souvent comme des tribus avec leur culture, leurs codes vestimentaires et leurs règles. Si le candidat n’y répond pas, il est peu probable qu’il soit recruté. Aussi, renseignez-vous le plus possible sur l’entreprise et sur le poste proposé.

Comment éviter alors le grand écart entre ces 2 objectifs : une image valorisante accordée à votre personnalité et une image qui réponde aux attentes du recruteur ? En allant sur le terrain qui est le vôtre ! Postulez dans des entreprises ou des organisations qui vous ressemblent. Si vous ne partagez ni leurs valeurs, ni leurs codes, ni leurs objectifs, vous perdez votre temps.

Répondez à ces 3 questions :

  • Le job demande-t-il des qualités en lien avec mes talents ?
  • Mon style de travail est-il compatible avec la fonction proposée ?
  • Les valeurs de l’organisation résonnent-elles avec mes propres valeurs ?

Si c’est le cas, alors gardez à l’esprit que la forme est tout aussi importante que le fond : travaillez votre image et préparez soigneusement votre présentation orale avant l’entretien. Vous gagnerez en confiance et cela vous permettra à compétences égales de faire la différence avec les autres candidats.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s